Quelle sous-couche pour un sol en PVC ?

Quelle sous-couche pour un sol en PVC ?

L’intérêt d’un sol en PVC

Le sol en vinyle est idéal pour les pièces à vivre, comme la chambre, le salon et la salle à manger. Cependant, la pose d’un sol en vinyle nécessite la pose d’une sous-couche. Elle est obligatoire pour tous les types de sols souples, mais n’est pas obligatoire pour les sols en vinyle rigide.

Le but de la sous-couche est de protéger le sol en vinyle et de rendre la pose plus facile. Elle permet aussi d’améliorer le confort du sol en vinyle, en réduisant les bruits de pas.

Il existe plusieurs types de sous-couches. Les sous-couches en mousse sont les plus courantes. Elles sont disponibles en différentes épaisseurs, en fonction de l’épaisseur du sol en vinyle. Il existe également des sous-couches en rouleau.

La sous-couche doit correspondre à l’usage du sol. Pour un sol en vinyle dans la salle de bains, une sous-couche spéciale salle de bain est recommandée.

Réussir la pose de votre sous-couche

L’étape de la préparation du support est cruciale. En effet, une bonne préparation du support vous permettra d’obtenir un résultat optimal. En ce qui concerne la pose d’un sol vinyle, il vous faudra donc une sous-couche spéciale PVC. Cette sous-couche permettra d’absorber les imperfections du support, de régler les irrégularités de la surface de pose et de faire office de barrière au passage des humidités. La sous-couche PVC est donc un incontournable de votre chantier.

L’idéal pour une pose réussie est de choisir une sous-couche vinyle : celle-ci répondra aux exigences techniques des différents types de sols vinyles.

Vous trouverez sur le marché différents types de sous-couches : des sous-couches vinyles classiques en rouleaux ou en dalles, des sous-couches acoustiques ou encore des sous-couches anti-humidité, anti-fissure ou encore isolantes.

Dans le cadre de la pose d’un sol vinyle, la meilleure sous-couche reste la sous-couche en rouleau. De plus, elle est facile à poser et reste économique.

Mon conseil : testez la sous-couche avant de la mettre en place sur toute la surface de votre pièce. Ne vous fiez pas aux caractéristiques mentionnées par le fabriquant. En effet, le support peut réagir différemment selon ses caractéristiques propres.

Les différents types de sous-couche

Le sol PVC n’est pas conçu pour être posé sur un sol en béton. Une sous couche permet d’amortir et d’isoler votre sol PVC. Le sol PVC se pose sur un sol lisse, sec et dur (carrelage, parquet, moquette). La sous couche permet de régler les défauts de planéité d’une chape en béton, d’amortir les bruits et d’isoler thermiquement. La sous couche permet également de lutter contre l’absorption d’humidité du sol en béton. Une sous couche permet de créer une barrière contre l’humidité et empêche ainsi la poussière du sol de remonter à travers le sol PVC. La pose de la sous couche doit être faite sur une surface sèche et propre.

Vous avez le choix entre plusieurs types de sous couches :

  • Les sous-couches en mousse, en plaques rigides ou en panneaux.
  • Les sous-couches en rouleaux.
  • Les sous-couches en feutre.

La sous couche la plus utilisée est la sous couche en rouleaux. Un rouleau de sous couche de 2 mètres de large sur 10 mètres de long, épaisseur 2mm, est vendu dans le commerce à 20€ en moyenne. En fonction de l’utilisation que vous ferez de votre sol PVC, vous pouvez choisir une sous couche plus ou moins épaisse. Pour une grande surface, le sol PVC est vendu par rouleaux. Pour une petite surface, on peut le vendre sous forme de dalles ou de lames. Le sol PVC a l’avantage d’être facile d’entretien, de résister aux tâches et à l’usure. Il est également très résistant à l’eau et aux tâches. Le sol PVC est donc un sol pratique et économique.

Comment effectuer la pose d’un sol PVC avec une sous-couche ?

La pose d’un sol PVC est souvent simple, mais pour qu’elle soit réussie, il faut absolument appliquer une sous-couche. En effet, la sous-couche permet à la fois d’améliorer l’adhérence de votre sol PVC au support, mais également d’absorber les irrégularités du support afin que le sol PVC soit parfaitement plan. Choisissez votre sous-couche PVC en fonction du support et du type de sol PVC.

Si votre sol PVC a l’intention d’être posé sur une surface plane et lisse (sur un ancien carrelage par exemple), il vous suffira de poser une sous-couche PVC feutre. En revanche, si votre sol PVC doit être posé sur un support irrégulier, il vous faudra opter pour une sous-couche PVC rouleau.

Application de la sous-couche PVC feutre

La sous-couche PVC feutre est très simple à poser. Il vous suffit simplement de dérouler votre sous-couche PVC feutre, de la découper à la taille de votre pièce, et de la parfaire à l’aide d’un cutter ou d’un ciseau.

Conseil : lorsque vous découpez votre sous-couche PVC, essayez de faire le moins de chutes possible afin d’éviter d’avoir à racheter une sous-couche PVC feutre.

Application de la sous-couche PVC rouleau

La sous-couche PVC rouleau est un peu plus longue à poser. En effet, il vous faudra découper des bandes de sous-couche PVC, les imbriquer et les coller au sol.

Conseil : si vous avez un sol PVC à clipser, vous pouvez également poser votre sous-couche PVC en feutre, mais il faudra alors doubler votre sous-couche PVC avec un adhésif double face.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.